Accueillir l’Hiver avec optimisme et sérénité

C’est bien connu, en hiver la déprime a vite fait de venir frapper à notre porte. Faute au soleil qui se lève trop tard et se couche trop tôt ou au froid qui nous picote dès le réveil ? Non, les responsables sont nos hormones qui n’apprécient pas le manque de lumière. Alors, pour rester optimiste et ne pas sombrer dans la mélancolie, suivez ces conseils !

 

Un esprit sain dans un corps sain

D’après la médecine chinoise, chaque saison possède une qualité énergétique particulière.
Il convient donc d’adapter notre rythme pour conserver une bonne santé.
Mais concrètement comment faire ?
Une bonne santé passe avant tout par une hygiène de vie saine, une diététique adaptée et des exercices en harmonie avec le Qi de la saison. N’oublions pas cependant que la santé morale est tout aussi importante afin d’éviter la morosité hivernale. On ne le répète jamais assez  : avoir un esprit sain dans un corps sain est essentiel.

Profiter de chaque rayon de soleil

En hiver lorsque la luminosité diminue, notre corps le ressens et l’exprime bien souvent par une baisse de tension pouvant aller jusqu’à une totale déprime. La première chose à faire est de mettre le nez dehors à chaque rayon de soleil !

En effet, la lumière du soleil nous permet de rester positif, comme chacun le sait. Faire une balade en foret, à la mer ou à la montagne permet de se reconnecter à la nature,  le silence presque religieux d’un paysage hivernal nous invite à nous recentrer sur notre moi profond. Chaque rayon de soleil est un cadeau, sachez les apprécier et exprimez (par exemple) votre gratitude !
.
..

S’accorder du temps pour soi

Peu de personne savent apprécier une saison à sa juste valeur. N’entendez-vous pas souvent autour de vous « Il fait froid, vivement les beaux jours ! » «  J’en ai marre de cet hiver interminable, vivement l’été« … Et pourtant l’hiver est nécéssaire au cycle de la vie puisqu’il apporte la promesse de la renaissance. Je parle de la nature mais également de nos pensées qui, telles les graines qui germeront au printemps, éclorons lorsque nous serons ressourcés.

Pour cela, il vous faudra ralentir le rythme du quotidien et vous accorder des moments pour vous, malgré le boulot, les enfants et les tracasseries ménagères.
Au programme : sessions de méditations, lecture « cool » ( ce n’est pas le moment de vous lancer dans un traité d’arithmétique), dessins et mandalas, ciné en amoureux et surtout  repos sous la couette.

En hiver, il est également permit de vous « ennuyer » (si si c’est possible), voir de ne RIEN faire du tout.  Bon ok, si l’oisiveté n’est pas votre point fort, achetez un petit carnet et écrivez vos futurs projets (à moyen ou long terme), avec vos idées ou stratégies pour les concrétiser. Vous constaterez que ce temps pour vous (pour écrire et réfléchir) vous permettra de vous recentrer sur vos priorités et vous n’en serez que plus forte au printemps prochain.
.

La calinou-thérapie et ronronthérapie

Le saviez-vous : « L’ocytocine est une sorte d’hormone de tendresse produite par contact corporel affectueux, son action est relaxante et apaisante. »

Rien détonnant donc qu’un énorme câlin remonte le moral et nous fasse clairement du bien.
Conjoint(e), enfants, petits-enfants, mamie, papi, ou votre voisin (trop canon) …serrez tout le monde dans vos bras ! Et si vous êtes seul(e) ou trop pudique pour câliner quelqu’un, sachez que  le ronronnement d’un chat est tout aussi efficace. Aussi incroyable que cela puisse paraitre la ronron-thérapie est très recherchée (comme au Jpaon) d’ailleurs si vous avez un chat vous le savez déjà ! Et si vous n’en avez pas, il est temps de tester les bars à chats, ce nouveau concept qui nous veut du bien.
.

La musique pour rester positif

Écouter de la musique (entendez par là de la musique qui vous procure des émotions, du plaisir, des frissons, de la joie…) est bénéfique et améliore votre moral de manière immédiate et significative. Je vous invite donc à créer votre playlist sans plus attendre, que j’appellerais la playslit « bon pour le moral » (sans aucun rapport avec la compagnie créole…quoi que si ça vous chante, pourquoi pas ^^).
L’objectif sera donc d’écouter ces chansons dès que Mr Cafard commencera à vous titiller ou que Mme Calgon s’installera dans un coin de votre esprit.
Il y a plusieurs chansons qui personnellement me donne la pêche et particulièrement « Hands in my pocket » D’alanis Morissette (oui je sais, c’est d’une autre époque !) mais les paroles sont une source d’inspiration : « Je suis fauchée mais je suis heureuse /  Je suis petite mais je suis en bonne santé / Je suis perdue, mais j’ai l’espoir / Et tout ça, ça fait que Tout va aller bien, bien, bien/ »

Nous avons tous en nous la possibilité de nous sentir bien, de voir la bouteille à moitié pleine (plutôt qu’a moitié vide) , de cultiver la gratitude et de positiver.

 

 

Cultiver le lâcher-prise pour gérer nos peurs

La peur est l’émotion qui fragilise le plus le REIN en hiver. Un déséquilibre énergétique entrainera angoisse, anxiété, pessimisme et donc un besoin de tout « contrôler ». En effet, lorsque la peur prend le dessus, nous essayons de dominer les autres, les situations, nos sentiments… La peur est une émotion puissante et terrible car, tout comme l’élément EAU auquel elle est associée, elle peut être incontrôlable. Cette notion de « contrôle » est donc importante puisqu’elle peut nous pourrir littéralement la vie (et celles des autres). Hors, nous ne pouvons pas tout contrôler car nous finirons par commettre des excès à cause de la peur.

En hiver, il convient donc d’être conscient de nos peurs, de les accepter sans pour autant forcement chercher à les comprendre, mais aussi de relativiser, de prendre du recul.
Le lâcher-prise est le remède au contrôle, c’est la clef qui nous permettra d’accepter nos émotions et nos frustrations. Voici une petite vidéo que j’avais déjà partagé sur FB mais qui transmet un beau message de lâcher-prise.

Et si ça ne va toujours pas, il vous reste le chocolat !
Le chocolat produit de l’endorphine, l’hormone associé au bonheur, il est donc votre meilleur ami dans les moments de blues;.

En attendant, prenez soin de vous et profitez bien de l’hiver !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *