Origine du Feng Shui

origine-feng-shui

Il y a plusieurs milliers d’années, les premières tribus chinoises dirigées par des rois-chamans connaissaient les voies du « vent et de l’eau ». L‘art du Kānyú (ancêtre du Feng Shui) étudiait la distribution de l’énergie dans les formations géologiques chargées en Qi (énergie vitale).

Puis, les Maîtres Feng Shui devinrent les conseillers des empereurs. Passés Maitres dans l’art de la guerre, l’astrologie et l’astronomie, ils parcouraient les « Veines du Dragon  » afin de construire des palais ou étudier le terrain en vue d’une bataille. A la chute de l’empire chinois, les Maîtres Feng Shui s’expatrièrent en Asie du Sud-Est où ils diffusèrent cet art.

Le Feng Shui disparu pendant un long moment de l’Asie sous le régime de Mao Zedung. Les Maîtres Feng Shui durent une nouvelle fois fuir vers les états-unis mais une grande partie des connaissances (livres, manuscrits…) disparurent pendant la révolution culturelle.

feng shui

Après l’Asie et les États-Unis, les particuliers tout comme les entreprises se tournent vers cette science : British Airways, Bodyshop, Nature & Découverte, la Société Générale, Orange, Motorola, Samsung, le groupe Bouygues,  pour ne citer qu’eux.
Les dirigeants de ces entreprises sont des visionnaires ayant saisi l’impact et l’importance du Feng Shui. Ils ont compris qu’un aménagement sain et harmonieux optimisera le bien-être des employés et donc leurs performances. Le Feng Shui est leur stratégie d’entreprise, l’outil de leur réussite !

.

Faux Feng Shui : New-age, occidental and co…

Voici quelques mise en garde concernant le Feng Shui :
  • l’utilisation des grigris et porte-bonheur chinois n’est pas obligatoire. Tout le monde ne peut pas aimer ces objets issus de la culture asiatique.
  • La porte d’entrée ne correspond pas à la carrière ou au nord ! Cette technique est issu du Feng shui Tibétain (ou chamanique) de la « black hat shcool » ne fait pas partie du Feng Shui Traditionnel. C’est une méthode dite « new age » ou « fast-food feng shui » crée pour simplifier le feng shui.
  •  La méthode des « 8 aspirations » répartissant la maison en 8 secteurs (carrière, amour, enfants, santé etc…) est une version simplifiée et commerciale du Feng Shui, elle n’est ni efficace, ni pérenne.


.

Les « écoles » du Feng Shui Traditionnel Chinois

Discipline ancestrale datant de plusieurs millénaires, cet art se base sur des formules bien précises et des éléments de la philosophie taoïste tel le Yin et le Yan, les 8 trigrammes, le Qi, les 5 comportements et les animaux Célestes. Au fil du temps et d’observations, le Feng Shui s’est développé et complété par des système de plus en plus précis et complexes.
IL existe en feng shui plusieurs « écoles », c’est à dire des sytèmes d’analyses, comme des grilles que l’on superpose les unes aux autres.
.

L’école SAN HE
Appréhender l’environnement pour mieux y vivre

Cette technique étudie les formes de l’environnement extérieur, les montagnes et les points d’eau (topologie du terrain, bâtiments, routes, montagnes, rivières, lacs,…) afin de déterminer leur impact sur la qualité du Qi influençant l’être humain. Cette école est la plus importante car agit à 70% sur notre vie.
.

L’école SAN YUAN
L’influence du temps sur l’homme et l’espace

Cette technique étudie les influences temporelles sur la qualité du Qi. La méthode Xuan Kong Fei Xing (ou étoiles volantes) fait partie de cette école, analysant les cycles, les périodes et leur impact sur un lieu et ses résidents. C’est une technique récente, complexe et précise, qui est indispensable de bien maitriser.
.

L’école BA ZHAI (les 8 demeures)
Placer l’homme dans ses meilleures directions

Étudie votre Ming Gua, vos directions favorables et défavorables associées. Cette étude se base sur la date de naissance et les emplacements propres au chiffre Gua, elle met en relation les résidents et leur habitat afin de vérifier la bonne répartition des pièces et le placement correcte de chacun
.